jeudi 6 décembre 2007

Les autres modes de transport d'enfant


Dans la rubrique Transporter les enfants à vélo, j'ai essayé de rassembler des informations sur les différents modes de transport d'enfants. Les articles sont publiés par âge croissant de l'enfant, puis par nombre d'enfants croissant.

L'écharpe et le porte bébé

Pour un nouveau-né, il faut quand même lui laisser quelques semaines avant de lui faire découvrir les joies de la petite reine.
A partir de 3-4 mois, ça devient plus raisonnable de remonter en selle avec un bébé. Plusieurs possibilités pour les parents.
.

.


La position ventrale est à réserver à un bébé pas trop lourd (quoique Oscar a déjà 9 mois sur la photo...). Il faut alors utiliser un vélo de type hollandais qui permet d'avoir une position bien droite. Sinon, gare au déséquilibre et au mal de dos pour le porteur.





..





La position dorsale permet de transporter des bébés plus grands, de manière plus confortable pour le porteur et sur tout type de vélo.









Ce transport "contre soi" pose plusieurs questions. En France, pour le transport d'enfant de moins de 5 ans, seule "l'utilisation d'un siège conçu à cet effet et muni d'un système de retenue" est autorisée par le code de la route . En cas d'accident sur la voie publique, il convient de bien réfléchir à la responsabilité du porteur. En cas de chute, il est sans doute plus facile de protéger l'enfant porté en position ventrale que dorsale.

Le maxi-cosi


. .
.
On trouve quelques modèles pour attacher un maxi-cosi sur le porte-bagage du vélo. Steco commercialise le baby-mee bike pour environ 60€. Il faudra compter en plus l'achat du maxi-cosi (150 €), qui pourra servir aussi pour les déplacements en automobile. Ce système est utilisable jusqu'au 9ème mois de l'enfant. On pourra mettre l'enfant au sec les jours de pluie grâce à une protection (en option). Ce dispositif paraît en accord avec le code de la route français.

Le siège enfant arrière

C'est le système le plus répandu pour transporter un enfant de plus 9 mois et jusqu'à 25 kg. Comptez entre 50 et 90€ selon le modèle choisi.

L'enfant est bien protégé dans une coque, ses pieds sont attachés avec des lanières, afin d'éviter l'accident "pied coincé dans les rayons de la roue arrière", très douloureux. Le casque est indispensable.

Le cycliste fait écran devant l'enfant : il est donc à l'abri du froid, du vent, mais son champ de vision est assez restreint ! Autre inconvénient, le cycliste doit abandonner son sac à dos pour ne pas écraser la frimousse du petit loup.


.
.
Pour transporter à l'arrière il y a plein de modèles disponibles chez les revendeurs. J'ai acheté un modèle inclinable, bien adapté pour les enfants les plus jeunes. On peut aussi acheter des systèmes de fixation supplémentaires (20€), pour mettre le siège sur le vélo de la maman ou du papa.
À signaler le système de fixation Bobike pour le siège Maxi + également compatible avec le siège Junior quand l'enfant aura dépassé les 25 kg : si vous partez pour plusieurs années de transport d'enfant à vélo, cela peut être intéressant d'opter pour le système de Bobike, beaucoup plus évolutif !
.
...
.

.
.. .
. .
.
..

.
Les jours de pluie, l'enfant peut être abrité sous une cape (20€), mais il faut reconnaître que c'est pas le top.
...
.
....
.
.








Et voici le système très ingénieux bricolé par Clément.

Le siège enfant avant

Autre solution disponible à partir de 9 mois et jusqu'à 15 kg. Comptez entre 45 et 70 € selon le modèle choisi.

Pour installer ce siège avant, je conseille un vélo type hollandais pour une assise du cycliste bien droite. Il faudra bien fixer le siège sur le cadre et non sur la potence, afin de ne pas alourdir la direction du vélo. Se pose alors le problème des cadres à gros diamètre qui ne laissent pas forcément la place du système de fixation.


.
.
.
Ce système présente l'immense intérêt d'avoir l'enfant entre ses bras, pour discuter avec lui et de libérer l'espace du porte-bagage pour transporter des affaires. L'enfant apprécie aussi un champ de vision très dégagé.
.
.
.
.
.

Un problème à signaler tout de même, c'est que l'enfant est beaucoup plus exposé au froid et au vent.
.
.
.
.
Bobike propose un siège avec pare-brise en option (25€) pour éviter ce désagrément. Toutes les conditions sont réunies ici pour un maximum de confort pour l'enfant et le cycliste.

Le siège junior avant ou arrière

Au delà de 25 kg, le siège enfant ne convient plus : les barres de suspension ne sont pas prévues pour supporter un poids plus important, et l'enfant commence à être à l'étroit dans le siège, surtout en hiver.
Il existe deux solutions de siège junior :




À l'avant, une selle fixée sur le cadre et des reposes pieds.
.
.
.






À l'arrière le siège Bobike Junior est disponible pour environ 80 €.

Le vélo tracté

L'enfant devient grand, il va falloir songer à lui acheter son propre vélo.
Pour les grandes promenades, son endurance est limitée et voici deux solutions intéressantes :


La première est le système de traction à fixer entre le vélo adulte et le vélo enfant.
Le Trail-Gator (70 €) et le FollowMe (200 €) sont deux systèmes qui permettent de tracter l'enfant quand il commence à fatiguer ou sur une route trop dangereuse mais aussi de lui redonner sa liberté le moment venu.
L'essai du Follow-Me est à voir ici.
L'essai du Trail-Gator est à voir ici.
Je conseille plutôt le FollowMe qui permet de tracter un petit vélo tout en ayant un siège enfant à l'arrière du vélo adulte. Ce modèle est aussi plus rigide ce qui permet d'explorer des terrains plus accidentés.

La seconde solution est le demi-vélo.
Relativement cher (à partir de 150€), ce système est beaucoup moins polyvalent. Il est cependant le seul qui permette de partir en randonnée VTT avec de jeunes enfants. Le demi-vélo est aussi plus léger.
.
Greg propose un tableau comparatif très complet des différents systèmes sur son blog.

Le combiné sièges enfant avant et arrière



Pour transporter deux enfants et garder la maniabilité du vélo, on peut combiner les deux sièges enfant avant et arrière.

Il faut cependant opter pour un vélo proposant un cadre à seuil bas, pour monter et descendre facilement de la selle. Le porte-bagage avant deviendra rapidement nécessaire pour transporter les affaires de toute la famille.
Il faudra aussi penser à poser une béquille double (15€) pour pouvoir installer les deux enfants l'un après l'autre en toute sécurité.


Un ressort de rappel (15€) évitera alors à la roue avant de tourner lorsque le vélo est sur sa béquille.




Le porte bagage avant

Quand on commence à transporter un enfant sur son vélo, le porte bagage arrière est tout de suite occupé par le siège de l'enfant à l'arrière. Et le sac à dos n'est pas une solution satisfaisante car l'enfant se le prend dans le nez.


Du coup, je vous conseil d'investir dans un porte bagage avant qui permettra de poser tout un tas de trucs indispensables pour les ballades ou les sorties au parc. Combiné à une béquille double et un ressort de rappel (voir le détail ici), votre vélo sera parfaitement équipé pour transporter 1 ou 2 enfants.


Le modèle que j'ai choisi est fabriqué par Bakfiets pour environ 100 €. C'est l'esthétique "gros tube" qui m'a plu, face aux "fils de fer" qu'on trouve généralement dans le commerce pour beaucoup moins cher. Et cerise sur le gâteau, comme il est fixé au cadre, il ne tourne pas avec la roue, ce qui le rend parfaitement compatible avec un siège avant.

Accessoirement il est amovible, mais ce n'est pas d'une grande utilité.




La remorque

Solution très en vogue ces derniers temps pour transporter un ou deux enfants au chaud et au sec, pour des trajets urbains ou de la cyclo-randonnée.

Le prix est très variable, de 140 à plus de 500 € !

Bien entendu, dans cette gamme de prix on trouve de tout, et le choix est souvent dicté par le porte monnaie.
.
Niveau maniabilité, ça passe plutôt bien à condition de ne pas avoir à escalader un trottoir. L'attelage est plutôt stable.
Je n'ai cependant jamais réussi à me défaire de cette sensation d'insécurité quand mes deux garçons étaient dedans. Allez savoir pouquoi ?

Des pistes suite à mon expérience de remorque premier prix : c'est pas si mal...
Je conseille un système d'attache par goupille beaucoup plus rapide à installer qu'avec un système de machoire à vis.
Certaines remorques proposent une troisième roue pour se transfomer en poussette. Séduisant sur le papier, il ne faut pas compter faire trop de shopping en ville, c'est très encombrant.
.
L'avantage indéniable sur le vélo brouette, excepté le prix bien entendu, c'est selon moi le poids et l'encombrement : vous pouvez emmener votre remorque en vacances, pliée dans le coffre ou dans la soute à bagages, les vélos voyageant relativement facilement aujourd'hui en automobile ou train.
Pour la cyclorandonnée, le faible poids d'une remorque de qualité (moins de 10kg) en fait un choix incontournable pour transporter les enfants et les bagages.

Le Yuba Mundo



Pour transporter des enfants plus grands, voici la solution adoptée par bipbip et erwan.

On trouve ce petit bijou chez yubaride à partir de 540 € dont 10% sont reversés au programme humanitaire Planet Yuba.


L'immense avantage de ce vélo est son faible encombrement : il devrait convenir à tous ceux qui ont des problèmes pour garer leur vélo bien à l'abri.

Et un autre aménagement réalisé par William, en cuir, pour le confort de nos petits anges :

Le Bullitt


1984 m'a fait découvrir un vélo brouette en version plus sportive : le Bullitt


vendredi 5 octobre 2007

D'où vient le vélo brouette ?

La pratique du vélo s'est vraiment développée au début du XXème siècle.

En effet jusqu'en 1876, un vélocipède coûte 500 Francs, soit l'équivalent de 8000 € aujourd'hui ! L'industrialisation de la production fait considérablement chuter les prix (200 Francs en 1890) ce qui rend le vélo plus abordable.





On retrouve les premières mentions de tricycles vers 1880. Le modèle en photo date de 1890.








L'ancêtre direct du vélo brouette est sans doute le vélo "Long John", concu pas le danois Everton Smith vers 1940.





En 2000, Maarten Van Andel n'est pas convaincu par les modèles de tricycles disponibles pour le transport de ses enfants. Il met au point le cargobike et créé sa propre société Bakfiets.nl pour le commercialiser. Un accord est passé avec le fabricant de vélo AZOR en 2001 et permet de produire le cargobike en plus grande quantité. Avec le succès qu'on lui connaît.

Le cargobike a depuis été copié (voir l'article revendeurs), mais aussi contrefait (New Viper et Cargo King). Une décision de justice de Novembre 2006 reconnaît la contrefaçon du cargobike et ordonne le retrait des modèles un peu trop ressemblants...

lundi 1 octobre 2007

La rencontre des vélo-brouettes




Le club vélo brouette s'organise à Strasbourg !

Hier, nous avons organisé notre première sortie entre vélo-brouetteurs.

Il n'y avait pas moins de 4 cargobike de bakfiets, 2 courts et 2 longs !

Le convoi au jardin des deux rives a fait plutôt sensation...

Bon il faut aussi relativiser, comparé à ce qu'on peut voir à Amsterdam :

vendredi 14 septembre 2007

Les informations

http://www.bakfiets.nl/ : LE SITE à consulter. Vous y retrouverez beaucoup d'info sur le cargobike. A noter que la version hollandaise est beaucoup plus détaillée ; même si on n'y comprend pas grand chose, les photos sont explicites.
http://www.ibikestrasbourg.com : un blog sur la culture vélo à Strasbourg. 
http://perso.orange.fr/omondou.velo/materiel.html : une page perso qui parle du cargobike
http://bakfietscargo.blogspot.com/ : le blog de Richard (en anglais), sur le vélo-brouette
http://cadr67.fubicy.org/ : le site de l'assocation de promotion du vélo du Bas-Rhin
http://bipbip38.blogspot.com/ : le blog de bipbip ; bougez autrement
http://veloelectrique.blogspot.com/ : le blog d'Arnaud ; déplacements urbains avec assistance électrique

mardi 4 septembre 2007

Installation du siège vélo



J'ai utilisé un siège Hamax avant (45 €). Il est fixé sur le banc par une tige fileté qui passe dans le trou de la ceinture de sécurité.
Ça évite ainsi de faire un trou supplémentaire sur le banc du vélo brouette.








L'arrière du siège est vissé à travers l'autre trou de la ceinture. Attention à la longueur de la vis qui ne doit pas traverser le siège...











Et le siège vélo est fixé !

On récupère enfin de la place dans le vélo brouette


C'est la rentrée et il faut transporter tout le monde pour aller à l'école et à la crèche.

Le siège auto a fait son temps et Oscar est maintenant installé dans un siège vélo fixé sur le banc avant du vélo brouette.
C'est le grand luxe !
Pour l'installation, voir la rubrique "en détail"

mercredi 20 juin 2007

J'ai failli me faire renverser !

Aujourd'hui je suis tombé sur un affolé de la pédale d'accélérateur !



Je passe toujours par les petites rues pour éviter les bolides avec mon vélo brouette. Celui-là voulait prendre un raccourci pour gagner quelques précieuses secondes et il n'a pas apprécié d'être ralenti par un cycliste.
Il a réellement essayé de me pousser sur le côté avec son pare choc ! Quel taré.

Du coup, j'installe un écarteur de danger et un rétroviseur :

La prochaine fois, je le verrai venir de loin et je me mettrai au milieu de la rue pour l'empêcher de passer.

samedi 19 mai 2007

Installation du siège auto



J'avais, stocké à la cave, un siège auto premier prix (type supermarché). Je l'ai complètement démonté pour ne garder que la coque d'assise de l'enfant ; tout le système de fixation ceinture et qui permet d'allonger le siège auto ont été retirés.






J'ai ensuite percé 2 gros trous à la base de chaque côté, pour y passer une sangle de fixation.









J'ai fait passé la sangle dans les 2 trous avant de la caisse du vélo brouette.









Après avoir fait passer la sangle dans les 2 trous percés dans le siège, on revient tendre la sangle sur l'attache métallique.
Le siège est en place.

Oscar à sa place dans la vélo brouette


Oscar a presque 6 mois, et il a enfin sa place dans le vélo brouette. En ce mois de mai ensoleillé, c'est la moindre des choses...
Avec le siège auto, ça devient difficile de caser le sac à goûter, la cape de pluie, la bulle pliée...
Pour la fixation du siège auto dans la caisse, voir la rubrique "en détail".

lundi 5 mars 2007

Installation du banc supplémentaire

Suite au vissage sauvage du banc avant supplémentaire du vélo brouette, la capacité de la caisse était bien diminuée. En fait le banc est amovible !

Voici un petit tutoriel pour bien installer le banc, le texte est en hollandais, mais les photos sont explicites.

Le banc supplémentaire enfin amovible !

Je regrettais que le banc avant ne soit pas amovible, en particulier lorsque je reviens des courses, chargé comme une mule.

En effet, les planches d'assise et de dossier ont été vissées par le vendeur lors de la préparation du vélo brouette. Au delà de l'aspect peu esthétique, ce n'est surtout pas très pratique.

Un petit tour sur le site de référence et je comprends enfin le rôle de la petite encoche sur le fameux banc...

à suivre dans la rubrique "en détail".

vendredi 5 janvier 2007

Installation de la bulle parapluie

Lors de la préparation du vélo, le vendeur à oublié de fixer à l'avant de la caisse un morceau de bois pour l'arceau longitudinale. Du coup, ça ne tenait pas très bien.

Voici un tutoriel en ligne pour l'installation

Caractéristiques techniques Cargobike Long

Dimensions :

poids : 40 kg

Equipements :
boîtier de vitesse Nexus 7 vitesse : à ne pas confondre avec un dérailleur classique qui propose 3 fois plus de vitesses, dont beaucoup en double, ou inutile pour un usage en ville. Le boîtier de vitesse Nexus permet de changer de vitesse en douceur grâce à un système d'engrenages intégrés dans le moyeu de la roue. Gros avantage, cela permet de changer de vitesse à l'arrêt et facilite grandement le redémarrage du cargobike. Pour plus d'informations techniques, voir sur ce lien
freins Roller Brake avant et arrière : freinage très puissant, par action de galets directement sur l'axe de la roue, mais sans bloquer les roues (ABS ?). Indispensable pour arrêter efficacement un cargobike chargé en plein élan. Pour plus d'informations techniques, voir sur ce lien
dynamo moyeu et phare avant automatique : appelé aussi "dynamo tout temps", vous n'aurez plus peur de rentrer la nuit sous la pluie. Ça fonctionne toujours. De plus, l'énergie fournie par cette dynamo permet de faire briller une ampoule halogène, pour voir et être bien vu
feu arrière bandeau à pile
gaine de frein renforcée
jante alu renforcée
pneu Schwalbe : renforcés au Kevlar pour limiter la crevaison et munis d'une bande réfléchissante pour la sécurité
selle royale
antivol type AXA avec clé rétractable

La caisse et les bancs sont en contre-plaqué marin, vernis, le fond est percé de 4 trous pour permettre à l'eau de s'écouler en cas de pluie.


La béquille possède 4 points d'appui au sol et se range par un simple "clic" sous la caisse. La stabilité de la béquille n'est pas un mythe, et les assauts nombreux et violents de mes 2 grands n'ont pas réussi à renverser le vélo. C'est plutôt bon signe.

La bulle parapluie est en toile plastifiée résistante, la forme est donnée par 2 arceaux en plastique semi-rigide qui se glissent à l'intérieur de la bulle

Le détail en photo est visible ici.


mardi 2 janvier 2007

De retour sur le vélo brouette


Un premier mois d'utilisation du vélo brouette un petit peu limitée par l'arrivée d'Oscar le 9 décembre.
Jules y est tellement bien installé qu'il y fait sa sieste de l'après-midi...
Toujours autant de plaisir à le conduire.
J'ai remarqué que l'avant de la bulle avait tendance à descendre en roulant. Après vérification, il manquait un morceau de bois à l'avant de la caisse, pour retenir l'arceau longitudinal.
Un petit coup de tournevis et le problème est réglé (voir ici)